La UNE de ce jour 10-12-18

    0
    267

    Invité ce dimanche 9 décembre sur l’émission « carte sur table » de la radio  Océan Fm à  analyser l’actualité  nationale, Armand Zinzindohoué  a donné son opinion sur le sulfureux dossier Icc-Service  dans lequel son nom est  énormément cité.Interpelé  sur  le dossier Icc-service, Armand Zinzindohoué  se  montre confiant. « Aucun ministre  ne peut comparaître  à la Criet »,  a déclaré l’ancien ministre de l’intérieur du régime de changement.  Selon lui, c’est seule  la Haute cour de justice  qui a la compétence  de juger les membres du gouvernement.  Epinglé dans cette affaire qui a  secoué l’ancien régime, Armand Zinzindohoué   a  même fait savoir que l’ancien Président ne peut  comparaître devant la juridiction spéciale. « Boni Yayi ne peut jamais comparaître devant la Criet », a-t-il insisté.   Selon lui, les détracteurs du régime du changement  sont  dans la diversion. « Le Président de la République n’est pas n’importe qui », a soutenu  l’ex-ministre, martelant que  c’est de la pure ignorance.  Clamant son innocence dans ce dossier  où son nom est cité, il  a laissé entendre que ‘’Icc-service’’ n’est pas une affaire de sécurité.  L’ancien ministre de la sécurité  au moment des faits se dit victime  de l’intoxication. « J’ai été un bouc émissaire et j’ai été littéralement sacrifié », s’est-il désolé,  déclarant qu’il a été comparu quatre  fois   dans cette  affaire.  Devant un collège de trois  hauts magistrats,  l’invité  a affirmé  avoir subi  des interrogations.   A la fin des auditions, aucune charge n’a été retenue contre sa personnalité, selon ses propos.  «  La justice m’a blanchi ; je ne suis ni actionnaire ni déposant de Icc-service », a-t-il  lancé.  Pour Armand Zinzindohoué, le Bénin est Etat de droit et la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) est créée par la loi.  En sa qualité de membre de l’union progressiste, il a donné son opinion sur l’actualité politique nationale, notamment sur la réforme du système partisan.

    LAISSER UNE REPONSE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here